Trouvez votre voie avec horizon 21

 

Trouver sa voie professionnelle reste un défi pour bon nombre d’étudiants. Près de 70% des lycéens n’ont aucune idée de ce qu’ils souhaitent faire à l’avenir, selon les derniers sondages réalisés par les experts de l’éducation. Pourtant, une future carrière professionnelle se prépare dès les classes de seconde, de première et de la terminale. Horizon 21 se présente comme la solution à ce genre d’incertitude. Afin d’aider les élèves à trouver plus facilement leur orientation professionnelle et futures spécialités, l’application Horizon 21 propose plusieurs choix d’enseignement à suivre.

 

Qu’est-ce que horizon 21 ? 

 

Horizon 21 est une application et un outil de simulation d’orientation pour les lycéens afin de les aider à déterminer leur spécialité professionnelle. Cette application a été conçue et mise en place par le ministère de l’Éducation Nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur ainsi que de l’Onisep (Office national d’information sur les enseignements et les professions). L’application Horizon 21 permet ainsi aux élèves d’opter pour la meilleure formation post-bac qui leur convient. Pendant les années de lycée, ils ne risquent plus de douter sur les types d’enseignements à suivre. Différentes options leur sont alors proposées par le simulateur Horizon 21 : 

  • Droit et sciences politiques ; 
  • Lettres, langues et communication ; 
  • Mathématiques, informatique et numérique ; 
  • Arts et industries culturelles ;
  • Santé ;
  • Sciences, mathématiques et technologie ingénierie ; 
  • Sciences économiques et gestion, sciences humaines et sociales.

 

Les fonctionnalités d’horizons 21

 

Le simulateur Horizon 21 dispose de deux fonctionnalités, lesquelles se traduisent par deux voies d’orientation pour les élèves lycéens. Ce sont :

  • la voie générale ; 
  • et la voie technologique.

La voie générale 

Les élèves lycéens ayant choisi de passer un Bac général, en classe de seconde et de 1ère, disposent de 3 choix d’enseignements : 

  • communs ;
  • de spécialité ; 
  • ou optionnels.

En 1ère, les élèves doivent en choisir 3 puis n’en garder que 2 en classe de terminale. 

 

La voie technologique 

Pour le Bac technologique, en plus du choix de leur série, les élèves sont également face à trois options d’enseignements : communs, de spécialité ou optionnels. Sauf que les formations proposées dans ces enseignements sont structurées de manière à s’orienter davantage vers des matières plus scientifiques et techniques. Les cours sont alors organisés en fonction du domaine choisi par les lycéens : 

  • industrie et développement durable ;
  • santé et social ;
  • design et arts appliqués ;
  • laboratoire, etc.

Une autre fonctionnalité démarque l’application Horizon 21. Il s’agit de la rubrique : « Je teste mon choix ». Les élèves ont alors la possibilité de tester la combinaison de différentes spécialités avec les études et les métiers qu’ils souhaitent poursuivre. De cette manière, ils savent s’ils sont sur la bonne voie ou si les combinaisons des horizons choisis ne sont pas compatibles et qu’ils doivent opter pour une autre voie.  

 

Pour qui est horizon 21 ?

 

L’application Horizon 21 s’adresse à la fois : 

  • aux élèves de première générale ;
  • aux élèves de 1ère technologique ;
  • et aux équipes éducatives qui peuvent offrir un meilleur accompagnement de leurs élèves dans leur choix de spécialité.

 

L’importance de bien choisir son orientation

 

Les cours académiques ont pour vocation de préparer les élèves à leur futur, notamment leurs projets de vie. Savoir choisir le bon métier conditionne la réussite de ces projets. Pourtant, au lycée, les élèves n’ont pas toujours conscience de l’importance des formations qu’ils suivent et restent souvent indécis au moment de choisir leur voie d’orientation. Disposer de plusieurs alternatives, comme avec ce que propose Horizon 21, reste ainsi une meilleure manière de les aider à se décider. Comprenant tout le parcours à suivre pour chaque filière, mais surtout les débouchés de métier disponibles, les étudiants s’orientent plus facilement vers ce qui les passionne et leur convient. Pour le ministère de l’Education, l’objectif est évidemment de permettre aux élèves de poursuivre des études qui cadrent dans leur aspiration de vie. En même temps, il vise une meilleure insertion professionnelle pour eux une fois diplômés. Ce faisant, le ministère instaure un moyen de réduire le taux de chômage des jeunes dans le pays.